Archives de
Catégorie : Les partenaires

Aurélie Ternoy

Aurélie Ternoy

Après un bac ST2S, Aurélie a intégré l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice. Lors de ses études, elle a  pu s’investir dans un cabinet libéral, où elle rencontre Claire, coordinatrice de Cap ou pas Cape. Diplômée, elle décide alors de créer et de participer à des ateliers de théâtre, d’expériences scientifiques et d’éveil psychomoteur pour les enfants à travers Cap ou pas cape. Elle se retrouve dans ces mêmes valeurs, à vouloir offrir un espace de bien-être et de confiance pour permettre aux personnes de laisser libre court à leur créativité et leur personnalité.

Elle a également travaillé en EHPAD, développant une affinité très forte avec les personnes âgées. En effet, elle a constaté à quel point ces personnes sont en recherche d’écoute et d’attention. Elle a donc voulu orienter son parcours professionnel pour travailler auprès de ces personnes et leur apporter un petit plus à travers des ateliers psychomoteurs adaptés.

Cap ou pas Cape, offrant un lieu d’échange, de créativité et de collectivité, Aurélie s’est retrouvée dans cette proximité avec les familles.

Romane Glotain

Romane Glotain

Après un BAC dans le domaine du paysage, Romane s’investit 3 ans au sein d’un projet lycéen mettant en lien jardin thérapeutique et personnes âgées résidant en maison de retraite près de Nantes.

« Mais… ! En faite le jardin ça renoue le lien social entre aidants et aidés, ça évoque des souvenirs, ça aère l’esprit, ça développe les sens, ça coupe des soins médicalisés quotidiens, ça éveille, ça étonne, c’est formidable le jardinage finalement ! »

Après cette prise de conscience, elle décide donc de construire son projet professionnel où le but serait d’accompagner tous types de publics vulnérables en s’aidant du jardin et du végétal en général par des ateliers d’ « Hortithérapie » où autrement dit de « médiation végétale ».

Romane poursuit en BTS Production Horticole à Angers. C’est à ce moment qu’elle remporte le prix national des jardin thérapeutiques organisé par la Fondation Truffaut et surtout qu’elle rejoint Cap ou Pas Cape, centre d’activités correspondant à sa philosophie d’entreprendre et de travailler… puis elle se forme à la Licence professionnelle « Techniques d’intervention et d’animation psychosociales auprès des publics vulnérables » à Tours où un projet de jardin à hauteur s’est réalisé pendant son stage au sein d’un Institut d’Éducation Motrice pour enfants et adolescents en situation de handicap moteur.

Romane fait une halte de 10 mois au Mans en tant que volontaire en Service civique au sein d’un foyer de vie pour adultes en situation de handicap mental afin d’aménager un jardin, un lieu d’apaisement, de rencontres, de partage pour le bien-être de ces personnes. Que de voyages afin d’atteindre son objectif de vie : Accompagner les personnes avec des difficultés motrices, psychologiques et sociales grâce aux ateliers de médiation végétale ! Bref, c’est certain le jardin fait le bonheur des plus grands comme des plus petits… !

Aujourd’hui, elle cultive son envie d’aménager un jardin thérapeutique en Loire-Atlantique afin de proposer ses ateliers de médiation végétale auprès de particuliers et de structures médico-sociales du département.

Florie

Florie

Après un baccalauréat et un Master en arts plastiques et histoire de l’art, ce dernier validé en Norvège, j’ai obtenu le concours de professeur des écoles à Saint Germain en Laye. J’ai alors travaillé pendant 5 ans avec des publics variés de la maternelle au CM2.

Je suis ensuite partie à la découverte du Canada, où j’ai travaillé en tant que professeur de français langue étrangère pour adulte. J’ai été AVS auprès d’un enfant de 13 ans afin de l’aider à se concentrer et à s’organiser. Et enfin j’ai été en charge d’un groupe de 4-5 ans ainsi que manager d’une équipe dans une garderie éducative québécoise.

À mon retour en France, j’ai retrouvé mon travail de professeur des écoles.

Aujourd’hui, je souhaite offrir toute mon expérience et partager ma passion de l’ART dans un premier temps et pourquoi pas de l’art culinaire (mon autre passion) dans un second temps.

Alors cap ou pas cape de me suivre ?

Claire Gaultier, psychomotricienne:

Claire Gaultier, psychomotricienne:

Claire est psychomotricienne diplômée d’état de l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice de Paris. Au cours de ses différentes expériences, elle a pu se former à différentes approches notamment autour de la communication verbale et non verbale et de la méthode montessori.

 

Elle a eu la chance d’accompagner des personnes au profil varié : petites enfances, adolescents, adultes, personnes âgées, tritri, personnalités atypiques… Ces rencontres lui ont permis d’aller parfois à contre courant pour s’adapter aux mieux aux besoins et aux envies de chacun. Ayant toujours un attrait pour la prévention et l’épanouissement personnel par l’approfondissement de la connaissance de soi, il lui tenait à cœur d’offrir un espace convivial et sécurisant pour oser, créer et vivre.